YVA, gamme de cosmétiques 100% mahoraise

2131 fois

YVA, gamme de cosmétiques 100% mahoraise - Vivre Mayotte Magazine

Depuis très jeune, Yvana s'intéresse aux sciences. Elle s'engage alors dans une carrière de pharmacienne et poursuit sa passion en ouvrant sa gamme de produits cosmétiques. Nous sommes allés à sa rencontre.



Vivre Mayotte : Pouvez-vous nous parler de votre enfance ?
Yvana: Je suis d'origine indienne et j'ai passé mon enfance à Mayotte. Durant mes années sur l'île aux parfums, j'ai aussi pu découvrir les îles et pays voisins en allant rendre visite à ma famille à La Réunion, à Maurice, à Madagascar et au Kenya. De très beaux souvenirs...Mes parents et ma famille habitent toujours à Mayotte et je reviens régulièrement "chez moi ". Ce retour aux sources est un besoin essentiel.

VM : Comment vous qualifieriez-vous ?
Y: J'ai toujours été sensible au respect des traditions, des cultures et au respect des êtres vivants et de la nature qui nous entoure. Aussi, durant ma scolarité et lors de mes expériences professionnelles, j'ai beaucoup travaillé pour donner le meilleur de moi-même et pour faire un travail soigné. On retrouve d'ailleurs ces traits de caractère dans ma marque. La qualité et le respect sont les deux valeurs essentielles de YVA Océan Indien.

 

VM : Où avez-vous suivi vos études supérieures ? Comment se sont-elles déroulées?
Y: Pour les études supérieures, j'ai d'abord voulu découvrir un nouveau pays et une autre culture. Je me suis installée quelques années à Montréal, au Canada. C'est là-bas que j'ai obtenu mon diplôme de Chimiste. Ce fut une très belle expérience durant laquelle j'ai appris à me connaître aussi: c'est un fait, je suis une fille des îles et j'ai besoin de soleil et de chaleur ! Les hivers canadiens me l'ont fait comprendre. J'ai ensuite poursuivi ma formation à Paris où j'ai passé mon diplôme de Docteur en pharmacie en 2009. Je me suis ensuite spécialisée en phytothérapie pour conseiller au mieux les soins et traitements à base de plantes.

 

YVA, gamme de cosmétiques 100% mahoraise


VM : En quelle année êtes-vous devenue pharmacienne ? Avez-vous toujours voulu faire ce métier ?
Y : Une chose est sûre, j'ai toujours voulu être dans le domaine scientifique. La pharmacie est venue compléter mes connaissances en chimie et m'a permis de comprendre le fonctionnement du corps humain, la façon de le soigner et de le maintenir en bonne santé plus longtemps et de la façon la plus naturelle possible. Quant aux médecines traditionnelles indiennes et des îles, elles sont une source exceptionnelle de remèdes naturels.

VM : Quels sont les établissements dans lesquels vous avez travaillé ?
Y : J'ai travaillé en officine durant plusieurs années en métropole après l'obtention de mon diplôme, avant de me lancer dans mon projet de cosmétique.

VM : Quels sont vos objectifs professionnels ?
Y : En créant cette marque, je souhaite partager ma passion pour les plantes, leurs propriétés cosmétiques et les bienfaits qu'elles peuvent apporter à notre corps. C'est aussi pour cela que je travaille sur le développement du réseau de distribution des produits en métropole et dans l'océan Indien.

VM : Depuis quand vous intéressez-vous aux produits cosmétiques ?
Y : Depuis très jeune, j'apprécie les produits de beauté. Je me souviens que je fabriquais mes propres produits à la maison. Aujourd'hui, j'en consomme pour les gestes beauté essentiels du quotidien.Je suis une adepte du m'sindzano fait maison lorsque je viens à Mayotte !

VM : D'où vous est venue l'idée de créer des produits cosmétiques ?
Y : Lors de mes études de pharmacie, j'ai constaté que les cosmétiques contenaient souvent peu d'ingrédients actifs et de nombreuses substances douteuses ou à risque sur le long terme. J'ai alors eu envie de proposer une gamme simple et sans superflu, inspirée des traditions et haut de gamme. Pour offrir une qualité irréprochable, la fabrication des produits se fait exclusivement en France.

VM : Comment procédez-vous pour la réalisation de ces produits ?
Y : Chaque produit de la gamme a pour origine une ou deux plantes phares. Ce sont des plantes qui me tiennent à cœur, pour lesquelles j'étudie les propriétés qui les rendent intéressantes et efficaces en cosmétique, puis j'élabore ma formule autour des ces plantes en y intégrant d'autres ingrédients naturels qui agissent en synergie et complètent leurs actions. Chaque produit a sa propre histoire.


VM : Où sont-ils en vente?
Y : La collection est distribuée sur internet et par un réseau sélectionné de professionnels. Vous pouvez retrouver la liste des points de vente sur le site internet de la marque. A Mayotte, vous pouvez la découvrir en exclusivité dans les parfumeries MADO.

 

YVA, gamme de cosmétiques 100% mahoraise  

 

VM : Pouvez-vous me détailler la liste des produits que vous composez ? Où vous procurez-vous les produits de base pour la fabrication de vos cosmétiques ?
Y : La collection se compose de 4 produits de soin essentiels pour le visage et le corps:
- une mousse nettoyante pour le visage à l'eau de litchi et de rose
- un soin hydratant pour le visage au curcuma et à la fleur de lotus bleu
- un gommage pour le corps aux gousses de vanille, au poivre noir et au gingembre
- une huile corps, visage et cheveux aux fleurs d'ylang ylang et d'orchidée
Les plantes phares utilisées proviennent de la région de l'océan Indien: de l'Inde, en passant par les îles et par l'Afrique. Tout un voyage dans un flacon !

VM : Quel(s) est/sont celui/ceux qui se vendent le mieux ?
Y: Tous les produits ont leurs adeptes ! Si je devais parler d'un produit en particulier, ce serait l'huile ESCALE DIVINE qui plaît énormément pour son parfum de fleurs subtil et naturel et sa combinaison d'huiles végétales de noix de coco, de baobab et de sésame. Les huiles réparent et hydratent la peau et les cheveux en profondeur et les fleurs d'ylang ylang et d'orchidée, cueillies à la main et macérées dans l'huile, apportent leurs propriétés antioxydantes et adoucissantes. En massage du cuir chevelu, l'ylang ylang active aussi la microcirculation sanguine et stimule la pousse des cheveux !

VM : Avez-vous l'intention d'élargir votre gamme ?
Y: Oui, mais je ne dévoilerai pas encore les nouveaux produits en cours de développement ! (rires)

VM : Quels sont vos projets pour l'avenir ?
Y: L'idée d'établir de nouveaux partenariats me paraît indispensable et j'aimerais aussi développer le réseau de distribution à l'international. L'aventure continue...


Propos recueillis par Marine Henquenet

Publié par Vivre Mayotte

Vivre Mayotte

À propos de Vivre Mayotte

VM, le magazine feminin de la mode, de la beauté et de toute l’actualité des femmes Mahoraise

Commentaires (0)

Aucun commentaire
Login to post comments