Camille Cerf, Miss France

1625 fois

Camille Cerf, Miss France - Vivre Mayotte Magazine

"Chaque territoire d’outre-mer possède une beauté différente"


Miss France 2015, Camille Cerf, est arrivée à Mayotte vendredi 28 août afin de présider le jury de Miss Mayotte. Accueillie par les traditionnels m’biwis, elle a d’abord été conduite à la mairie de Pamandzi pour s’entretenir individuellement avec chaque prétendante au titre. Le lendemain matin, la belle blonde aux yeux verts a accordé une interview à la presse, au bord de la piscine de l’hôtel Caribou où elle a été logée tout au long de son séjour sur l’île aux parfums.

 

Vivre Mayotte : Est-ce la première fois que vous venez à Mayotte ?
Miss France : Oui, c’est la première fois et je suis ravie d’être ici, car je suis toujours curieuse de découvrir de nouvelles cultures, c’est très enrichissant !

 

VM : Quel est votre programme pendant les trois jours que vous allez passer sur notre île ?

MF : Nous allons faire un peu de tourisme afin de découvrir les beautés de l’île de Mayotte. Une plongée à la passe en S est prévue ainsi qu’une journée à la plage de N’Gouja.

 

VM : Vous avez eu l’occasion de vous rendre dans beaucoup de départements d’outre-mer afin d’y élire les différentes miss régionales. Quel est celui qui vous a le plus marqué ?

MF : Ils m’ont tous marqué. Chaque territoire possède sa propre beauté, sa propre richesse et j’ai eu la chance d’y découvrir à chaque fois des cultures et des paysages très différents. Chaque voyage m’a ravie d’une manière différente, il m’est impossible d’accorder ma préférence à un territoire en particulier…

 

VM : Hier, à la mairie de Pamandzi, vous vous êtes entretenue avec les sept prétendantes au titre de Miss Mayotte 2015. Comment les avez-vous trouvées ?

MF : Elles sont toutes très jolies et elles se sont bien débattues lors des entretiens. J’ai hâte de les voir sur scène demain soir, car ça change tout. La scène métamorphose les gens, mon regard sera donc forcément différent à ce moment-là.

 

VM : Que voudriez-vous dire à ces jeunes mahoraises qui aurait voulu participer au concours, mais qui se sont désistée à cause de l’opposition de leur famille ?

MF : Il est vrai que c’est difficile d’aller à l’encontre de sa famille… Je voudrais leur dire de ne pas être trop triste. Si elles n’ont pas pu participer au concours, c’est certainement que quelque-chose d’autre, de meilleur peut-être, les attend ailleurs…

 

VM : Quel a été votre plus beau souvenir en tant que Miss France ?

MF : Mon retour dans mon village du Nord-Pas-de-Calais, après mon élection. Les habitants m’ont accueilli avec une telle chaleur humaine, une telle joie que j’en ai été bouleversée. C’était véritablement un moment très fort en émotion, que je n’oublierai jamais !

 

VM : Quelles sont selon vous les qualités que doit posséder une miss ?

MF : Une miss ne doit pas seulement être belle, elle doit aussi être intelligente, avoir de la personnalité, de la prestance et, surtout, elle doit représenter au mieux sa région. C’est important car si une miss régionale est élue Miss France, elle représentera notre pays à l’international et deviendra un symbole.

 

VM : Notre territoire est devenu département tout récemment, en 2011. Pensez-vous que si une miss Mayotte est élue Miss France, cela aidera notre île à devenir véritablement française ?

MF : Tout à fait ! Si une Miss Mayotte devient Miss France, je pense que cela aidera les mentalités à évoluer. Ce serait un symbole fort et cela contribuerait à rendre les habitants de l’île d’autant plus fiers d’être des français d’origine mahoraise.

 

VM : Vous allez rendre votre couronne en décembre de cette année. Que comptez-vous faire après ?

MF : Je souhaite reprendre mes études de commerce, mais également continuer à soutenir les associations que j’ai choisi de parrainer durant mon année en tant que Miss France, à savoir le secours populaire et la fondation de lutte contre le cancer « Avec ». Cette dernière est particulièrement importante pour moi, car comme mon père est décédé de cette maladie, j’avais une revanche à prendre sur elle.

 

Par Nora Godeau, pour VM - Photo Nora Godeau

Publié par Vivre Mayotte

Vivre Mayotte

À propos de Vivre Mayotte

VM, le magazine feminin de la mode, de la beauté et de toute l’actualité des femmes Mahoraise

Commentaires (0)

Aucun commentaire
Login to post comments