Le mariage traditionnel mahorais

12376 fois

Le mariage traditionnel mahorais - Vivre Mayotte Magazine Photos: Isabelle Bonillo - Banque d'image de Mayotte

Une cascade de festivités

Le mariage traditionnel mahorais est l'une des cérémonies les plus importantes dans la vie des habitants de l'île aux parfums. Tambaati Moussa, la gardienne des traditions de notre île, a accepté de nous en décrire les différentes étapes. Explications.


Le mariage traditionnel mahorais n'est pas une mince affaire. Revêtant une importance fondamentale dans la vie des individus, la cérémonie est également extrêmement coûteuse pour les familles et requiert des mois, parfois même des années de préparation. Plus la cérémonie est somptueuse et plus la famille de la future mariée, qui en prend presque entièrement la charge, s'en trouve honorée.

Le mariage devant le cadi

 

Une fois les cérémonies de mariage planifiées et la maison de la femme entièrement préparée pour l'occasion, la première étape consiste à marier religieusement le couple devant le cadi. Ce dernier lit des passages du Coran devant 2 témoins qui sont payés pour exercer cette fonction. Cette cérémonie religieuse se fait en privé, en présence uniquement des membres proches des 2 familles qui prennent ensuite une légère collation composée de café et de petits gâteaux.

Le manzaraka

 

Vivre Mayotte Magazine - MAriage traditionnel
Le manzaraka est le cœur du mariage traditionnel mahorais. Hormis le passage devant le cadi, toutes les autres cérémonies sont des festivités ajoutées pour donner plus de faste au mariage. Le jour du manzaraka, le marié est emmené en grande pompe jusqu'à la maison de la mariée où, si tout va bien, il passera le restant de ses jours. Paré comme un prince des mille et une nuits, il est au centre d'un cortège d'invités qui entonnent des chants religieux au son de tambourins. Ce cortège part en général de la mosquée et traverse tout le village à pas très lent pour atteindre la maison de la mariée.


Pendant ce temps, celle-ci est cachée dans l'une des pièces de la maison, parée elle aussi de ses plus beaux atours et le visage recouvert d'un voile. Lorsque le cortège arrive, un jeu s'instaure entre les invités et la mariée. Ceux-ci n'ont le droit de soulever son voile que dans la mesure où ils donnent quelques billets. Ceci n'est pas obligatoire, mais constitue plutôt un jeu qui contribue à créer une ambiance de fête lors de la cérémonie. Un grand repas aux allures de festin est ensuite organisé. Divers plats des plus savoureux sont servis, les femmes mangeant d'un côté et les hommes de l'autre. Une table spéciale, richement décorée, est dressée pour le marié, mais également pour sa mère et les membres les plus proches de sa famille. Pendant ce temps, la famille de la mariée s'affaire afin de satisfaire au mieux l'ensemble des invités. Le repas achevé, tout le monde danse et chante au son des m'biwis. Un groupe se rend ensuite dans la maison pour y chercher la mariée. Elle esquisse quelques pas de danse, puis est installée dans un trône richement décoré ou sous une tente appelée "bandra bandra", afin que tous les invités puissent l'admirer. Son voile est alors définitivement ôté par sa belle-mère.

Les danses traditionnelles

Si le manzaraka constitue le cœur du mariage, bien d'autres festivités sont également organisées en périphérie. Un mariage traditionnel s'étend en effet en général sur 3 jours. Les festivités sont constituées de danses traditionnelles dont le choix varie en fonction des goûts personnels des familles. On retrouve néanmoins le plus souvent du chigoma (danse traditionnellement masculine effectuée notamment pour célébrer les mariages) et le madjilis (danse religieuse). Un mariage civil à la mairie est aussi parfois organisé afin d'officialiser l'union aux yeux de l'Etat français. Une fois toutes ces festivités achevées, les époux peuvent commencer leur vie commune. Ils ont en général très rapidement leur premier enfant, car, dans la tradition mahoraise, la venue des enfants est la garantie de voir le mari demeurer au foyer.

 

Nora Godeau

Publié par Vivre Mayotte

Vivre Mayotte

À propos de Vivre Mayotte

VM, le magazine feminin de la mode, de la beauté et de toute l’actualité des femmes Mahoraise

Commentaires (0)

Aucun commentaire
Login to post comments