Be happy ! Be nappy ! La revanche des crépues

1938 fois

Be happy ! Be nappy ! La revanche des crépues - Vivre Mayotte Magazine

Adieu défrisages et autres traitements chimiques qui détruisent le cheveu, les crépues retrouvent leur chevelure naturelle et deviennent des "Nappy girls". Décryptage d'une tendance.


Qu'est-ce que la tendance Nappy ?

Nappy vient de la contraction des mots anglais "natural" et "happy" (naturelle et heureuse). A l'époque de l'esclavage, les blancs l'employaient de manière raciste pour désigner les cheveux des noirs : les "nappy heads". Aujourd'hui, c'est tout le contraire, nappy désigne la revendication de ses origines, la fierté d'arborer ses cheveux au naturel et de prendre soin d'eux.

Quand la tendance est-elle née ?

Le mouvement paraît jeune mais a pourtant débuté très tôt. Dans les 50, la population noire américaine revendiquait ses droits civiques et avait fait de l'afro le symbole de sa lutte. Dans les années 70, de nombreuses chanteuses noires abandonnaient le défrisage et retrouvaient leurs cheveux naturels. La plus connue, l'artiste phare de la Motown Diana Ross, qui a surpris l'Amérique entière avec son énorme afro. hebergeur d'image.

Dans les années 90, Lauryn Hill et Erykah Badu relancaient la mode du cheveu au naturel. Aujourd'hui, les égéries de la tendance sont de plus en plus nombreuses. Elles se nomment Solange Knowles, Inna Modja ou Yaya Dacosta. Toutes en ont eu marre un jour du défrisage, qui déssèche et casse le cheveu, et ont osé le "Big Chop": se raser la tête pour repartir à zéro, laisser pousser ses cheveux crépus et adopter une bonne routine capillaire. Plus qu'une démarche de bien-être, elles ont surtout voulu revendiquer leurs origines et faire fi de la norme du "lisse=beau".

Les blogs nappy et le nouveau marché de la beauté noire

Revenir au naturel ne signifie pas laisser sa chevelure vivre sa vie librement sans en prendre soin, bien au contraire. De nombreux blogs, ont fleuri au sujet du soin des cheveux blacks. Les filles conseillent, parlent de "twist"(tresse à deux brins), de "Bantu Knot" (petits choux) ou de "Frohawk" (crête) et expliquent les traitements à adopter pour être belle au naturel. Dans l'industrie de la beauté, on remarque aussi un énorme changement. Beaucoup de marques possèdent aujourd'hui leur gamme "cheveux crépus et métissés" et choisissent enfin des femmes aux cheveux naturels pour les promouvoir.

Publié par Vivre Mayotte

Vivre Mayotte

À propos de Vivre Mayotte

VM, le magazine feminin de la mode, de la beauté et de toute l’actualité des femmes Mahoraise

Commentaires (0)

Aucun commentaire
Login to post comments