La « pilule du lendemain » ou contraception d’urgence

617 fois

La « pilule du lendemain » ou contraception d’urgence - Vivre Mayotte Magazine

La contraception, c’est l ’ensemble des moyens qu’une femme peut utiliser pour prévenir la survenue d’une grossesse après un rapport sexuel non ou mal protégé.

 

L’expression « contraception d’urgence » fait appel à l’utilisation d’un comprimé en une seule prise pour empêcher la fécondation. Elle doit être prise le plus rapidement possible après le rapport non ou mal protégé, c’est pourquoi elle est appelée contraception d’urgence.


Deux types de contraception d’urgence sont disponibles en France : A Mayotte elle coûte environ 10,50 euros dans toutes les pharmacies. Toutefois, elle est anonyme et gratuite pour tous les moins de 18 ans. Elle est disponible en pharmacie, dans les maternités et dans les infirmeries scolaires.

Comment cela fonctionne ?


La contraception d’urgence empêche la fécondation (rencontre de l’œuf et du spermatozoïde) ou l'implantation de l'œuf fécondé, empêchant l’utérus de pouvoir recevoir un œuf ; il agit donc avant l'implantation de l'œuf dans l’utérus.


Comment l’utiliser ?


Après tout rapport non protégé ou en cas d’échec d’une méthode contraceptive, par exemple :

  • Rupture, glissement ou oubli d’un préservatif,
  • Oubli de pilule après le délai maximal acceptable,
  • Expulsion d’un Dispositif Intra Utérin (stérilet)
  • Échec de la méthode de coït interrompu...

Les règles surviennent en général à la date prévue.


Il est fréquent qu’apparaissent des saignements plus ou moins abondants qui peuvent persister jusqu'aux prochaines règles.


Vrai/Faux.


L’efficacité diminue avec les délais de prise.


Vrai. Il faut savoir que comme toute contraception, la contraception d’urgence n’est pas fiable à 100%. Aussi, plus on la prend tard, plus on a un risque d’échec. Elle doit être prescrite obligatoirement par un médecin.


Faux. La délivrance est précédée d’un entretien avec le pharmacien qui doit s’assurer que la situation correspond aux critères d’urgence et fournir une information sur l’accès à une contraception régulière, sur la prévention des infections sexuellement transmissibles et sur l’intérêt d’un suivi médical. Il communique les coordonnées du point de consultation le plus proche.


Ces médicaments peuvent être délivrés aux mineures désirant garder le secret et ce à titre gratuit dans les pharmacies.


Vrai. Les infirmières d’enseignement du 2nd degré (lycée) peuvent les délivrer, sans aucune condition. Elles s’assurent néanmoins dans ce cas de l’accompagnement psychologique de l’élève et veillent à la mise en œuvre d’un suivi médical.
La prise du Norlevo entraîne parfois des nausées et vomissements.


Vrai. En cas de vomissements dans les trois premières heures suivant une prise d'une dose du contraceptif d'urgence, il est recommandé de reprendre immédiatement une nouvelle dose du médicament car le temps n’a pas eu le temps d’absorber.

La pilule du surlendemain Ellaone est disponible uniquement sur ordonnance médicale.

Vrai. Encore appelée « pilule du surlendemain », la nouvelle pilule EllaOne® est disponible dans les pharmacies en France depuis le 2009. Elle offre une efficacité jusqu'à 5 jours après... et permet au couple un rattrapage au-delà de 3 jours.


Il ne faut pas utiliser plusieurs fois la contraception d’urgence pendant un même cycle.


Vrai. En revanche, il est recommandé d’utiliser une contraception locale (préservatif) pendant le reste du cycle pour assurer la sécurité jusqu’aux prochaines règles. Dans les cas :

  • d’un retard des règles de plus de 5 jours
  • de saignements en dehors des règles
  • de règles anormales par rapport à la dernèire fois.
  • de douleurs abdominales
  • de signes de grossesse, il est nécessaire de faire un test de grossesse et de consulter un médecin.

En clair, la contraception d’urgence est une urgence médicale. L’information préventive des femmes concernant cette possibilité devrait être systématique.


Des brochures et affiches sont disponibles au Réseau Périnatal de Mayotte et dans les maternités de l’île.

 

Reseau Santé Mayotte

Publié par Vivre Mayotte

Vivre Mayotte

À propos de Vivre Mayotte

VM, le magazine feminin de la mode, de la beauté et de toute l’actualité des femmes Mahoraise

Commentaires (0)

Aucun commentaire
Login to post comments